« Une seule famille humaine, de la nourriture pour tous ».

Rome, 7 octobre 2014 

Le pape François appelle les catholiques à se joindre à la campagne des Caritas avec l’objectif de vaincre la faim d’ici 2025.

Les 160 Caritas nationales du monde organisent en effet une semaine d’action du 12 au 19 octobre, sur le thème : « Une seule famille humaine, de la nourriture pour tous » : en finir avec la faim dans le monde est leur priorité, indique un communiqué de Caritas Internationalis. La campagne a été lancée par le pape François lui-même en décembre 2013 et elle durera jusqu’en mai 2015.

« J’encourage les fidèles à prendre part à la campagne de Caritas ‘De la nourriture pour tous’ et à faire entendre une voix en faveur des affamés, en particulier durant la Semaine d’action », dit le pape dans son message, qui évoque cette phrase de Jésus :« J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ». « Ces paroles de Notre Seigneur s’adressent à nous aujourd’hui, ils nous disent de ne pas tourner le dos, indifférents, quand nous savons que notre voisin a faim », insiste le pape.

La campagne veut aussi faire pression sur les gouvernements pour que les lois défendent les droits des paysans, et en particulier des femmes paysannes, que l’on en finisse avec la spéculation sur les denrées alimentaires, et que des filets de sécurité adéquats empêchent la malnutrition infantile. 

Pour le Secrétaire général de Caritas Internationalis, Michel Roy,  « c’est un scandale que 800 millions de personnes aillent au lit sans avoir assez à manger. Nous avons les instruments pour en finir avec la faim d’ici 2025, agissons maintenant. »

Les Caritas se mobilisent dans plus de 50 pays, notamment pour venir en aide aux agriculteurs démunis, pour dénoncer les lois injustes qui nuisent aux petits propriétaires, et partager des expériences pour nourrir les familles.

Au Malawi, Caritas apportera des messages aux chefs gouvernementaux sur des changements qui aideraient les paysans. 

Caritas Pakistan organise une compétition culinaire pour les femmes qui ont fait pousser leur propre nourriture dans le cadre de programmes Caritas. 

Au Sri Lanka, des paroisses organiseront des repas communautaires avec les pauvres. Des diocèses du Panama vont approcher le gouvernement sur le droit à l’alimentation.

Au Japon, Caritas a combat le gaspillage alimentaire, tout en contribuant à acheter des semences pour les agriculteurs d’Afrique de l’Est. 

Au Canada, les catholiques sont incités à signer une pétition soutenant les droits des petits agriculteurs familiaux d’utiliser, de sauvegarder et d’échanger leurs semences. 

En Italie et à Chypre, Caritas participera à des courses contre la faim.

Vaincre la faim d’ici 2025: appel du pape François
Retour à l'accueil