Triumph Bonneville T100 Black

Triumph Bonneville T100 Black

Essai longue durée de la Triumph bonneville T100 et de la Triumph Bonneville Newchurch:

Apres plusieurs années de fidélité à Harley Davidson, marque dont je suis totalement satisfait, notamment de l'excellence de la concession de Perpignan qui est au top !.... 


En août 2015, je suis pris par l'envie d'essayer autre chose et donc de faire une infidélité à la marque de Milwaukee. 

Pour être en totale adéquation avec ma philosophie de concevoir la moto, l'idéal aurait été de choisir une ancienne. Malheureusement la fiabilité, d'une moto ancienne, ne se prête pas à un usage quotidien par tous temps. 
Mon choix se fera donc parmi les néo rétros. 

-En premier lieu, la Royal Enfield, mais nous n'avons pas de concessionnaire dans le département, le plus proche étant à 180 km et je crains que la puissance soit un peu juste. 

-La Kawasaki w800 jolie mais elle n'est pas visible en concession et pas d'essai possible. 

-Ducati, la scrambler, elle ne me plaît pas du tout. 

-Il ne me reste donc plus qu'à faire mon choix entre la Moto Guzzi V7II et la Triumph Bonneville. 

Après les avoir essayées, je me serais volontiers abandonné au charme et à l'authenticité de la belle Italienne. 

Mais la proposition de reprise de ma Harley a mis un terme définitif à mon hésitation. 

Le concessionnaire Triumph Perpignan me proposant une offre de reprise 2700 euros plus élevée que celle du concessionnaire Moto Guzzi à Perpignan. Je n'ai toujours pas compris comment pouvait-on justifier un tel écart ????...... D'autant me semble t-il? Il est bien plus facile de vendre une Harley qu'une moto Guzzi. Et la rapidité avec laquelle le concessionnaire la revendue, a confirmé ma pensée. Bref... Cela pour préciser que si, je me suis laissé séduire par la Triumph Bonneville T 100 Black, c'est avant tout par l'argument financier de la reprise. 

Moto Guzzi v7 II

Moto Guzzi v7 II

Triumph Bonneville Newchurch et bonneville T100 Black

Triumph Bonneville Newchurch et bonneville T100 Black

Avec la Bonneville T100  Triumph nous propose un voyage dans le temps

Avec la Bonneville T100 Triumph nous propose un voyage dans le temps

Cela étant dit, revenons à la Triumph Bonneville T100 à proprement dit : 


Je l'ai utilisée quotidiennement pour me rendre sur mon lieu de travail par tous les temps et pour des balades à la journée. 

D'une esthétique très réussie, les mois passants, je suis resté sous le charme de son élégance. 

Sa petite bouille rétro fait l'admiration de très nombreux quidams. je ne compte plus le nombre de fois où j'ai été félicité par des inconnus pensant avoir à faire à une très belle restauration de moto ancienne, ou abordé par des personnes âgées ayant possédé dans leur jeunesse une T120 ou T140, tout heureux de pouvoir relater leurs exploits de jeunesse. 
Le capital sympathie de cette "vrais fausse vieille" Anglaise est vraiment incroyable. 

Triumph à fait revivre un mythe avec sa Bonneville à l’esthétique vintage très réussie. Le détail a été poussé jusqu’à dissimuler l'injection par de faux carburateurs. En revanche, faute de goût pour la fenêtre du pavé digital sur le compteur et l'omniprésence de plastique, beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de plastique à mon goût. 

Concernant le haut du corps, la position de conduite neutre est très agréable aux allures légales sur route, mais mes jambes sont trop pliées (je mesure 1,85m). Selle trop basse ou repose pieds trop haut? Avec le temps je m'y suis habitué, mais cela reste fatigant pour les longues sorties. 
Les grand pilotes seront donc plutôt à l’étroit sur cette machine, qui conviendra parfaitement aux petits et moyens gabarits et aux femmes avec une hauteur de selle à 775 mm. 

 

Un petit problème de visibilité avec les rétroviseurs d'origine bien trop courts qui m'obligent, en roulant, à plier les bras pour voir ce qui se passe derrière. C'est vraiment pénible à l'usage. 

Le confort général est sobre mais tout a fait correct, sur bonne route, seul la selle manque de confort sur longue distance. 

Si les suspensions remplissent correctement leur office, elles atteignent rapidement leurs limites dés que le revêtement se dégrade. En particulier les amortisseur arrières. C'est d'autant plus dommage que La T100 fait preuve d un comportement routier sans histoire, agréable et instinctif................................. 

Les pneus de petites sections la rend hyper maniable mais la roue avant de 19 baisse beaucoup son agilité et reste moins agréable que les modèles équipés de roue avant de 17 comme la Newchurch que je trouve beaucoup plus agréable à l'usage. 

On note aussi un très léger louvoyage quand on lâche le guidon de 80 km/h à 100 km/h sur la T100. Toujours la roue de 19 ...au dire de mon concessionnaire qui n'a pu remédier à ce petit désagrément sans gravité étant donné que cette faible oscillation n'est remarquable que seulement si l'on lâche le guidon. 

le freinage est correct, pour l'usage pour lequel elle a été conçue : la balade. 

Les commodos sont très agréables à l'usage 

C'est avec la banane que j'ai eu plaisir à parcourir les petites routes sinueuses et champêtres de ma belle région. 


En revanche, le moteur est pour ma part une véritable déception. trop linéaire à l'image d un moteur électrique, sans voix. Il manque cruellement de caractère. Je le trouve insipide, fade, pour ne pas dire, sans âme. J'aime sentir les moteurs vivre, les vibrations et les coups de pistons en bref tout ce qui me manque cruellement sur les motos modernes plus que jamais aseptisées,étouffées par des normes de plus en plus draconiennes, à l’exception des Harley Davidson qui conservent des moteurs longue course. 

 
 
Essai de la Triumph Bonneville T100

Verdict:

La Triumph Bonneville T100 est une bonne moto,mais je garde une préférence pour l’agrément de conduite et le coté plus joueur de la Newchurch avec ses petites roues de 17.

Belle, facile, polyvalente, économique, et sans histoire la Bonneville démarre toujours du premier coup quelques soit les conditions climatiques. Agréable en balade, parfaite pour un usage quotidien, à son aise partout sauf sur l'autoroute, c'est la moto idéale pour garder son permis. 

Une machine sans réel défaut,mais aussi... Sans caractère moteur et c'est principalement pour cette raison qu'après 10 mois d'utilisation, j'ai a nouveau franchi la porte de mon concessionnaire Harley Davidson pour m'acheter une moto avec un moteur comme je les aime et surtout une âme .................... 

Voilà comment après 36 années de pratique, on devient accroc à la marque de Milwaukee. Ce que j'ai trouvé chez Harley Davidson, je ne l'ai trouvé chez aucune autre marque, notamment un état d'esprit. Et surtout, ce plaisir de rouler sans se prendre la tête, toute une philosophie,un état d'esprit, presque un art de vivre, comprendra qui pourra................... Il y a ceux qui aime les HD, il y a ceux qui aime les hyper sportives, il y a ceux qui aime les trails, les routières,etc.. Chacun dans son style, l'important étant d'y prendre du plaisir sans mettre la vie d’autrui en danger. 

Essai de la Triumph Bonneville T100

 Les points forts:                                    

 -Esthétique rétro très réussie                                   

 -Facilité de conduite                  

 -Fiabilité

                           

 Point Faibles:

-Manque de caractère moteur                                                         

-Trop de plastique

-Les pilotes de plus 1,80m se sentiront un peu à l'étroit 

-La béquille centrale en option

                                                                               Christophe Ridoux

Retour à l'accueil