L'émotion est à son paroxysme devant l'indicible profondeur de l'Agnus Dei  de Samuel Barber. 

 

Retour à l'accueil